Inner Crab Dogs

 « Aérien, profondément atypique, mélodique, magnifiquement joué... »
Bertrand Lamargelle – Abus Dangereux

« Groovy, perturbant, planant, dérangeant, émotionnel, musical, bref une petite révolution... »
Josselin Rivière – Albumrock

« Tout en restant très accessible le trio élabore une "pop progressive"
belle et intelligente.
 »
Eric Deshayes – Néosphère

« Un petit bijou pop-rock digne des plus grands groupes des décennies passées. »
Samuel Boivin Musique Culture

« Des morceaux ahurissants de lucidité où l’on voit pétiller à chaque note une étincelle d’envie. »
Fred Delforge – Zicazic

« On a l’impression d’assister à une de ces séances d’invocation à un dieu quelconque où l'on nous pousse gentiment jusqu’en haut du volcan. »
Gaëtan Dewilde –
Musiczine

 « C’est sûr, de leurs influences assumées (pink floyd, can, le jazz, tortoise…), ces trois là ont dû écouter en boucle les frères Laureau (Prohibition). On peut d’ailleurs retrouver un sacré clin d’œil avec Ninoroto (ou le chant de Where the light à la Don Nino). » 
Mathieu Gelézeau – Positive Rage

« Completely forward and unabashed, Kinski Elevator comes hard, comes soft, but always comes. »
Dandelions Dingus On Music

Serge Rogalski - guitare baryton et chant 
Bruno Ruder - Fender Rhodes 
Pierre Luzy - batterie et choeurs

Arrangements, réalisation, artwork - Kinski Elevator
Illustrations - Serge Rogalski 
Enregistrement, mixage, mastering - Pierre Luzy, studios Music Unit, assisté de Martin Antiphon et Florent Bobet 
Paroles et musiques - Luzy/Rogalski/Ruder

MusicUnit - loader

test logger